Nos tutelles

CNRS INSA de Lyon Université Lyon1

Nos partenaires

Bayer CropScience

Rechercher




Accueil > Équipes > Chromatine et Régulation de la Pathogénie bactérienne > ARN non-codants

ARN non-codants

Les ARN non codants (ARNnc) bactériens sont des molécules de petites tailles qui ont généralement un rôle régulateur dans la cellule. Ils agissent notamment au niveau post-transcriptionnel et sont capables d’activer ou de réprimer directement des ARN messagers cibles en faisant intervenir la complémentarité de leurs séquences respectives. La modélisation suggère que cette régulation est favorable lorsque la bactérie doit moduler rapidement l’expression de ces gènes en réponse à des variations de l’environnement. Nous postulons que des ARNnc sont impliqués dans l’adaptation rapide des phytobactéries. Nous avons entrepris l’identification de ces ARNnc chez Dickeya dadantii et chez Agrobacterium tumefaciens et nous étudions les fonctions cellulaires de candidats. Pour cela, nous utilisons une approche interdisciplinaire combinant des analyses bioinformatiques et expérimentales.

Les ARN régulateurs interagissent avec les ARNm
Les ARN régulateurs interagissent avec les ARNm
A. Lorsque l’interaction se fait par complémentarité exacte entre les séquences, on parle d’ARN antisens, ils sont transcrits à partir du brin d’ADN opposé de celui du gène de leur cible. B. Lorsque l’interaction se fait entre séquences partiellement complémentaires, on parle d’ARN-trans, ils peuvent avoir plusieurs ARNm cibles et il n’y a pas de localisation spécifique des gènes.
Mécanismes moléculaires de régulation par l'interaction ARN-ARN et conséquences sur la stabilité et la traduction des ARNm cibles.
Mécanismes moléculaires de régulation par l’interaction ARN-ARN et conséquences sur la stabilité et la traduction des ARNm cibles.
A. Impact sur la stabilité des ARNm : selon la zone où se situe l’interaction ARN-ARN, des sites de clivage des ARN peuvent être masqués (effet activateur) ou plus accessibles (effet répresseur). B. Impact sur la traduction des protéines : selon la zone où se situe l’interaction ARN-ARN, des sites de fixation des ribosomes peuvent devenir accessibles (effet activateur) ou être masqués (effet répresseur). La protéine chaperon moléculaire Hfq facilite souvent ces interactions ARN-ARN.
Tumeurs provoquées par Agrobacterium tumefaciens
Tumeurs provoquées par Agrobacterium tumefaciens
L’infection par Agrobacterium tumefaciens de Kalanchoé (en haut à gauche) ou plant de tomate (en haut à droite) provoque une prolifération anarchique des cellules végétales (ou tumeurs). Sur les photos en bas, les infections par une souche dépourvue de l’ARN non codant RNA1111 entrainent une atténuation importante des symptômes que ce soit sur Kalanchoé (en bas à gauche) ou sur plant de tomate (en bas à droite).