Nos tutelles

CNRS INSA de Lyon Université Lyon1

Nos partenaires

Bayer CropScience

Rechercher




Accueil > Équipes > Génétique moléculaire des levures

Présentation

Présentation

Le glucose est la source de carbone et d’énergie préférée de la plupart des organismes vivants et il a une forte influence sur de nombreux processus biologiques cellulaires. Bien que ce soit le monosaccharide le plus abondant sur Terre, les concentrations en glucose dans l’environnement sont soumises à d’importantes variations auxquelles les organismes vivants doivent être capables de s’adapter afin de survivre. La capacité remarquable des cellules eucaryotes à optimiser leur métabolisme en réponse à la disponibilité en glucose extracellulaire dépend de systèmes sophistiqués de détection et de transmission du signal glucose dans la cellule. La conservation évolutive de nombreux processus cellulaires avec les eucaryotes supérieurs, ainsi que la disponibilité de nombreux outils génétiques, moléculaires et génomiques font des levures de puissants modèles expérimentaux pour étudier les mécanismes de détection et de signalisation du glucose dans les cellules. Les objectifs principaux de l’équipe GML (Génétique Moléculaire des Levures) sont de comprendre comment les cellules de levure détectent le glucose extracellulaire, de caractériser les voies de signalisation dépendante du glucose au niveau moléculaire et de mieux comprendre comment ces voies de transduction influencent l’internalisation et la métabolisation du glucose par les cellules.

Ces thématiques sont développées via l’utilisation de différentes espèces de levure modèle : Saccharomyces cerevisae et Kluyveromyces lactis, deux espèces de levures présentant respectivement un métabolisme fermentaire et respiratoire, sont utilisées pour mieux comprendre les mécanismes moléculaires impliqués dans la régulation de la signalisation glucose. La levure pathogène Candida albicans est également étudiée afin de comprendre l’influence qu’ont le métabolisme et la signalisation glucose sur la capacité de ce pathogène opportuniste à infecter les cellules de mammifères.

Grâce à notre solide expertise en génétique et métabolisme des levures, l’équipe GML est fortement impliquée dans une collaboration qui a pour but d’identifier et de caractériser les communautés de levures impliquées dans la fermentation des fèves de cacao en Côte-d’Ivoire.